Critique: Dunkirk

Non, les gars, Harry Styles ne décolore pas du tout le film!

D’accord, ce n’est peut-être pas la meilleure façon d’écrire une review ou une critique, mais je devais le dire avant que les haters de ce gars me sautent dessus pour demander.

“Dunkirk” est un film de guerre sorti récemment (le 21 juillet en Espagne, si je ne me trompe pas) et qui a un peu renversé Internet et la critique du cinéma en général. J’ai lu des merveilles par apport à ce film depuis qu’il est sorti, entre autres le fait qu’il soit le meilleur de Christopher Nolan; un directeur que j’adore et qui me passionne plus que n’importe qui d’autre, surtout pour ses deux merveilleuses oeuvres d'”Inception” et “The Dark Knight”.

Je peux vous assurer que “Dunkirk” n’est absolument pas le film insurmontable que la critique nous a vendu; et même plus, ce n’est pas un film qui se trouve dans un top 5 du cinéma de ce Monsieur; des films comme “Memento”, “The Prestige”, “Interstellar” et les deux mentionnées avant (et même “Batman Begins”) me semblent beaucoup meilleures que celle-ci. Alors, que se passe-t-il? Essaie-t-on de vendre de façon massive un produit qui ne le mérite pas, ou la perception de la voix publique est-elle tronquée?

Je n’ai aucune idée, mais de la même façon que je vous dis qu’il ne s’agit pas de l’un des meilleurs films de Nolan, je peux aussi vous dire qu’il s’agit d’un très bon, puissant et avec une image delaquelle être jaloux. Nolan nous présente un film de guerre qui, même s’il ne s’agit pas non plus du meilleur de ce genre, apporte quelque chose d’entièrement nouveau et que je n’avais jamais vu dans ce genre: un son parfaitement mésuré, et qui est bien plus important que toute autre ressource utilisée dans le film pour exprimer n’importe quel sentiment. Les fusils en action, les bombes qui tombent du ciel, et même l’eau qui s’écoule… Tout, avec la musique parfaitement intégrée dans chacune des scènes, semble venir de la salle elle-même et non d’une projection.

Il est vrai que l’image et le son sont de qualité difficile à supérer, vu que “Dunkirk” nous offre des très belles mises en scène, des différents plans et très bien retenus, et même des scènes de lutte en avion que peu de films peuvent imiter, mais d’un autre côté, il y a un manque dans ce qui concerne l’histoire ou l’intrigue de ce film, dans ce qui nous est raconté. Je vais vous donner un exemple: “The Revenant” est un film entièrement audiovisuel avec une intrigue très simple qui ne décolore dans aucun cas ce qui nous est montré. Si “Dunkirk” avait été ainsi, la note aurait été bien plus élévée, mais la structure et le développement du film sont très prétentieux.

En gros, il n’y a presque rien qui se passe dans le film: une mission de sauvetage en France, à Dunkirk. Voilà, c’est tout. Il n’y a pas des personnages intéressent qui se développent ([SPOILER] L’un d’entre eux, celui de Tom Hardy, est assis dans un avion pendant tout le film); il n’y a pas des interprétations meilleures que d’autres (à nouveau, en parlant de Harry Styles, il travaille autant que les autres acteurs et aucun n’est admirable; ils ne sont pas mal non plus, mais voilà); et encore pire, Nolan construit un script très simple en faisant semblant qu’il est bien plus complexe et difficile à digérer alors qu’il ne l’est pas.

Comment le fait-il, vous demandez-vous? En glorifiant ses personnages dans certaines scènes du film alors qu’on nous a montré à tout moment à quel point la guerre est crue (ce qui est bien répresenté sans avoir le besoin d’utiliser le gore ou le sang), mais cette mise en scène de la patrie et de la joie en voyant les soldats qui arrivent d’une mission ratée décolore beaucoup le reste du film et fait baisser la note. Encore, nous avons aussi le fait que Nolan nous offre différents points de vue, différents lieux où se déroule l’intrigue, alors que nous aurions pu apprendre exactement la même chose avec un seul personnage témoin. Je ne dis pas qu’il s’agit du remplissage audiovisuel, mais plutôt écrit et qui fait devenir un script à la base simple, un prétentieux, qui tente d’être plus de ce qu’il est vraiment.

Je ne peux pas comprendre pourquoi la critique lèche tant les fesses de ce film alors que, même étant bon, il ne s’agit même pas de loin d’un des meilleurs de ce directeur ou du genre lui-même. Et à nouveau: c’est un très bon film, digne et fort, mais beaucoup plus simple de ce qu’il semble. Si j’ai bien aimé quelque chose dans “Dunkirk”, c’est ce son si bien réussi, avec cette musique de Hans Zimmer qui est parfaitement intégrée, et ces plans extrêmement beaux et réalistes.

Bien sûr, il y aura toujours ceux qui diront que “The Dark Knight” est un mauvais film qui parle sur un superhéros alors que “Dunkirk” est une masterpiece qui montre le pire côté de la guerre (ce qu’il fait jusqu’à cette glorification). Des ironies de la vie que quelques uns devons supporter.


One response to “Critique: Dunkirk

  1. Bon ben moi Nolan hormis son chef d’oeuvre absolu Inception, j’aime pas. Vraiment. Son premier Batman était sympa, mais la suite n’est pour moi pas un film de super-héros, tout juste un film policier batard. Du coup pas du tout envie de Dunkierk et puis bon, après le Soldat Ryan est-il encore besoin de faire des films sur la Deuxième guerre mondiale?

    Me gusta

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s