Le cadrage

Dans cette partie, nous allons parler de deux aspects : le cadrage et le format de l’image.

Le cadrage est la proportion visible dans l’image. Il faut tenir en compte que la caméra nous montre ce qui veut être montré, pas tout ce qui se passe réellement. Par exemple, elle cache le reste de l’équipe de tournage ainsi que tout le matériel, tout ce qui se trouve derrière et aux côtés d’un décor, et évidemment, tout ce qui se trouve derrière la caméra.

En gros, l’espace à l’intérieur du cadre est le champ tandis que tout ce qui se trouve à l’extérieur de l’image est le hors-champ.

Valeurs de plan

  • Le très gros plan (TGP) : En anglais, extreme close up (ECU).  Plan très rapproché d’un sujet. Par exemple, les yeux ou la main d’un sujet humain. (Montrer image)
  • Le gros plan (GP) : En anglais, close up (CU). Plan rapproché d’un sujet. Le gros plan montre le visage entier d’un sujet, mais peut couper une partie des cheveux (dépendant aussi de la coiffure) et ne montre rien en-dessous de la mâchoire. (Montrer image)
  • Le plan rapproché poitrine (PRP) : En anglais, medium close up (MCU). Ce plan montre un sujet jusqu’au niveau de la poitrine, mais pas jusqu’au niveau du ventre. La tête n’est plus coupée à ce niveau. (Montrer image)
  • Le plan rapproché taille (PRT) : En anglais, medium shot (MS). Ce plan montre un sujet jusqu’au niveau de la taille. (Montrer image) Il permet plus de langage corporel mais est souvent utilisé, avec le PRP, comme plan de conversation. Sa taille permet aussi de filmer deux personnes à la fois. (Montrer image)
  • Le plan américain (PA) : En anglais, cowboy shot (CS) car c’est un plan qui était très répandu dans le genre des western pour montrer comment le héros approchait sa main du pistolet au niveau de sa hanche. Il va jusqu’au niveau des cuisses. Sa taille permet aussi de filmer deux personnes à la fois. (Montrer image)
  • Le plan italien (PI) : Alors qu’il n’est plus très employé, le plan italien va jusqu’au niveau des mollets. (Montrer image)
  • Le plan moyen (PM) : Il permet d’encadrer un ou plusieurs personnages en entier. (Montrer image)
  • Le plan d’ensemble (PE) : En anglais, establishing shot (ES). Il présente un endroit dans sa totalité. Il montre clairement au spectateur où l’action se déroule. Il est très utilisé dans le cinéma classique et même de nos jours.
  • L’insert (INS) : Idem en anglais. En théorie, l’insert est le même que le TGP, mais il montre un objet concrètement. Le très gros plan de deux mains qui se touchent ou d’une main qui prend un objet est aussi un insert. On l’appelle « insert » et non TGP car c’est ainsi qu’il est désigné pendant le montage.

Plans dans l’image

L’image est divisée en différents plans qui nous aident à distinguer entre les éléments qui nous y trouvons ainsi qu’à comprendre leur importance.

L’arrière-plan est tout ce qui se passe au fond de l’image, et donc a moins de rélévance à l’action principale. Il s’agit d’un paysage, d’un endroit, de gens…

L’avant-plan est ce qui se trouve plus près de la caméra mais qui ne concerne pas nécessairement l’action principale.

Le premier plan est la partie la plus nette de l’image et concerne l’action principale.