Introduction

Le langage cinématographique est souvent défini comme l’ensemble de termes qui sont utilisés sur un tournage. Cependant, dans mon cas, je préfère y intégrer d’autres départements comme la narration (le scénario) ou le montage. En tout cas, dans les post suivants, je vais parler de ces deux exemples avec leurs différentes possibilités (par exemple, les types de montage et de coupures) avec le langage audiovisuel, c’est-à-dire tout terme technique qui soit nécessaire à la compréhension d’une analyse approfondie de l’image et du son aussi. Donc, nous allons passer en revue tous les termes qui, à mon sens, peuvent nuire à la compréhension des analyses.

Commençons par des définitions basiques. Qu’est-ce que le cinéma ? Certes, il y a différentes explications et différentes perspectives sur ce qu’est le cinéma : certains le voient plutôt comme un art tandis que d’autres le perçoivent plus comme un moyen de communication (tel que le téléphone, la radio, la télévision…). À présent, je veux rester sur un concept très basique : pour moi, toute sorte de métrage (surtout préparé pour être projeté à un public dans un grand écran ou dans une salle de projection) fait partie du cinéma. C’est pourquoi j’y intègre aussi bien des court-métrages que des long-métrages ; des séries télévisées que de l’animation ; les films d’Andreï Tarkovsky que ceux de Marvel, n’importe quels soient les objectifs ou les processus de production de chacun.

Le métrage est, selon le site de larousse, l’action de mesurer au mètre. Si nous tenons compte de comment les films étaient faits auparavant, à partir de la pellicule, il est facile de comprendre le sens du terme : le métrage se réfère aux mesures prises sur la pellicule pour calculer la durée d’un film. Dans d’autres mots, ce terme est basé sur une notion ou une valeur physique (une mesure). De nos jours, en cinéma, quand on parle d’un métrage, on parle d’un film tout court. Je vais ensuite catégoriser le cinéma en deux différentes parties : les types de métrage et les types de film et les types de fiction. Tenons en compte que toutes les définitions que nous allons voir peuvent varier de pays en pays et même de personne en personne.